Confort thermique : prescrivez le bon plancher !

On vous objectera parfois que le plancher est une paroi faiblement déperditive et que son isolation impacte peu la performance énergétique d’une maison. C’est faire preuve de légèreté que de céder à ce raisonnement.
Surtout, c’est oublier que les premiers niveaux des habitations individuelles sont ceux des espaces de vie en commun.

LE CONFORT D’UN SALON, D’UNE SALLE MANGER OU D’UNE CUISINE EST ESSENTIEL

 

Ces espaces réunissant les familles sont consacrés à la convivialité. L’agrément qu’ils procurent ne saurait être remis en cause, pendant les mois d’hiver, au nom d’une quelconque frugalité.

Les planchers bas sont notamment en première ligne lorsqu’il s’agit de faire barrage à l’inertie d’un sol froid. C’est dire que leur qualité thermique n’est pas un simple enjeu énergétique; il s’agit bien d’apporter un confort à la mesure de standards légitimes.

La technique du vide sanitaire prend toute la mesure de cette exigence de bien-être. Désolidariser les planchers du sol, c’est déjà apporter une amélioration sensible par rapport à un simple dallage. Mais, c’est également permettre un niveau d’isolation incomparable.

Car, aux poutrelles des vides sanitaires, on associe généralement des éléments de coffrage isolants qui garantissent un confort optimal. Jugez plutôt : les entrevous HOURDIBOX PP NEO, par exemple, confèrent au plancher de fortes performances d’isolation : UP 0,14 W m².K, soit une résistance thermique de 7 m².K/W.

 

Isolation maximale, déperdition quasi-nulle et confort intégral

 

C’est ainsi que l’on peut résumer les bénéfices du vide sanitaire isolé par entrevous polystyrène. L’isolation des planchers bas dépasse le simple cadre énergétique : c’est une prescription qui conditionne la qualité des logements.
La règlementation a parfois relativisé le confort, en considérant qu’il découlerait nécessairement de la performance énergétique globale. Mais, le confort est avant tout le fruit d’un agencement habile qui doit placer au centre de sa réflexion les usages courants. C’est ce que démontre la popularité des vides sanitaires isolés qui ne s’est, jusqu’à présent, jamais démentie.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager :

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

7
Mar
2022

Rénovation énergétique : opération « chantiers propres »

La rénovation thermique de l’enveloppe est désormais une technique courante. Sur le plan énergétique, nul doute que cette stratégie ait abouti à d’incontestables performances.

Lire l'article
7
Fév
2022

Quelle solutions pour rendre sa maison plus écolo ?

La maison individuelle fait parfois l’objet de débats sur son rapport à l’environnement. Mais la qualité écologique d’une construction est avant tout le résultat de pratiques concrètes : une bonne isolation reste le critère primordial d’un logement, quel que soit sa typologie.

Lire l'article
7
Jan
2022

Le patrimoine de la « reconstruction » : un cas d’école de la rénovation energétique

Certains patrimoines sont emblématiques d’une période. C’est le cas des immeubles de la Reconstruction qui ont marqué discrètement l’histoire des logements collectifs.

Lire l'article