L’expérience BIM : les avantages de la maquette numérique !

Premiers retours d’expérience du BIM

 

Les bureaux d’études observent déjà des effets très positifs notamment en ce qui concerne le traitement des «clashs». Ceux-ci sont désormais gérés très en amont grâce à l’utilisation de puissantes plateformes collaboratives qui facilitent l’échange d’informations.

Cet échange semble en outre s’intégrer aisément dans les processus inscrits dans la loi MOP et la coordination des différents acteurs ne parait pas souffrir de la nouvelle donne technologique.

Les entreprises générales, quant à elles, notent avec satisfaction une réduction d’au moins 90 % des clashs en phase pilotage, ce qui assure une très grande maitrise des délais.

Accessoirement, les situations critiques devenant rares, le déploiement des conducteurs de travaux sur les chantiers cesse d’être chaotique.

 

Ces bénéfices finiront tôt ou tard par se traduire en termes économiques et les entreprises seront probablement de plus en plus en demande de maquettes numériques.

 

Les avantages constatés par les acteurs du bâtiment seraient ils simplement liés à la nature tridimensionnelle du BIM, laissant ainsi de côté l’utilité des données non-géométriques ?

 

Il reste en effet à mieux promouvoir le caractère informatif du BIM dans une perspective de monitoring des ouvrages en phase d’exploitation.

 

Les Maitres d’Ouvrage sont donc directement concernés par ce que l’on appelle le «Full BIM» qui déploie le champ de la maquette numérique bien au-delà du simple contenu géométrique.

Il s’agit désormais d’articuler des informations dans un ensemble structuré qui, lorsqu’il sera pleinement exploité, permettra une parfaite gestion des bâtiments : La planification d’opérations de maintenance et l’exploitation seront alors optimales.

 

Certainement, « l’Asset Management » de demain intégrera aussi les aspects énergétiques, sans parler de l’analyse du cycle de vie. Peut-être sera-t-il doté d’un «fine monitoring» qui signalera en temps réel le comportement thermique d’une partie précise d’un bâtiment ? Une façade fortement exposée au vent, par exemple.

 

C’est la raison pour laquelle ISOBOX met en ligne les objets BIM de ses isolants de façade de nouvelle génération.

 

En tant que producteur d’isolants certifiés, nous devons fournir aux architectes et aux bureaux d’étude des informations très précises, directement exploitables par le BIM.

 

Ainsi, tout projet d’ITE sous enduit peut faire l’objet d’une conception numérique en téléchargeant à partir de l’Espace Prescripteurs les objets correspondant aux références suivantes :

  • ETICSBOX
  • ETIXX31
  • ETIXX37
  • Bande coupe-feu PLB

 

Tous les objets BIM ISOBOX sont téléchargeables aux formats Revit et IFC.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager :

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

7
Mar
2022

Rénovation énergétique : opération « chantiers propres »

La rénovation thermique de l’enveloppe est désormais une technique courante. Sur le plan énergétique, nul doute que cette stratégie ait abouti à d’incontestables performances.

Lire l'article
7
Fév
2022

Quelle solutions pour rendre sa maison plus écolo ?

La maison individuelle fait parfois l’objet de débats sur son rapport à l’environnement. Mais la qualité écologique d’une construction est avant tout le résultat de pratiques concrètes : une bonne isolation reste le critère primordial d’un logement, quel que soit sa typologie.

Lire l'article
7
Jan
2022

Le patrimoine de la « reconstruction » : un cas d’école de la rénovation energétique

Certains patrimoines sont emblématiques d’une période. C’est le cas des immeubles de la Reconstruction qui ont marqué discrètement l’histoire des logements collectifs.

Lire l'article