Quelles solutions pour améliorer la fiabilité des ouvrages d’ITE sous enduits ?

En matière d’isolation thermique extérieure sous enduits, la stabilité dimensionnelle des isolants conditionne la qualité de la finition mais aussi sa fiabilité dans le temps. Sur les chantiers d’ITE, on trouve parfois des isolants mal stabilisés, induisant des retraits dans le long terme ou des défauts de planéité donnant à la réalisation un aspect convexe qui n’est pas conforme aux Règles de l’Art. Ces défauts de planéité occasionnent des actions de ponçage fréquentes qui réduisent la profitabilité des chantiers d’ITE. Quant au retrait dimensionnel, il met directement en péril l’aspect final et fragilise l’étanchéité du complexe isolant.

 

La stabilisation est par conséquent une étape cruciale de la fabrication des isolants de façade et elle incombe naturellement à l’industriel. Les stratégies de maturation des blocs, exigées par la règlementation, atteignent-elles réellement le « zéro-défaut » ? Celles-ci ont pu sembler parfois en deçà des attentes qualitatives du marché.

Il a donc fallu explorer d’autres pistes d’amélioration pour parfaire la qualité des produits et ainsi satisfaire les exigences légitimes des applicateurs.

 

Qualité intrinsèque des isolants de façade : les choix technologiques en question

 

Forte de son expérience dans la production d’isolants en mousses alvéolaires, ISOBOX a donc sélectionné la technologie de fabrication apportant les garanties qualitatives les plus élevées.

 

Cette technologie, lorsqu’elle est utilisée pour la réalisation de pièces fonctionnelles et techniques dans le secteur de la menuiserie industrielle, permet aux isolants d’assurer des fonctions d’étanchéité dans des cavités étroites, en figeant définitivement leurs dimensions. Ce procédé de fabrication diffère nettement de la technologie courante en matière d’Isolants de façade qui consiste à produire des blocs de matière isolante, puis de les découper en format de panneaux.

 

En lieu et place de cette vielle technologie, les panneaux isolants sont produits individuellement dans des compartiments de moulage réduits : les paramètres de fabrication sont optimisés et garantissent ainsi l’isotropie des caractéristiques physiques.

 

Des caractéristiques mécaniques homogènes pour une fiabilité optimale !

 

Cette technologie réduit considérablement la dispersion des propriétés mécaniques attendues en matière d’isolation thermique extérieure sous enduits (cohésion, résistance à la compression, …) et rend ainsi les isolants de façade plus compacts et plus solides.

 

Quels sont les bénéfices pour l’applicateur d’une réelle stabilité dimensionnelle ?

 

La planéité parfaite des panneaux isolants limite le recours au ponçage : la réduction du temps consacré à cette opération fastidieuse et parfois délicate est d’environ 50 %. On observe également que l’utilisation de mousse expansée pour le jointement entre panneaux est très fortement réduite.

 

Ces gains de temps se traduisent positivement en termes économiques et augmentent la profitabilité des chantiers. Dans un contexte certes règlementairement favorable à l’isolation thermique extérieure, le marché des travaux de façade dans le logement collectif reste pourtant très concurrentiel et les occasions de réduction des couts de main d’œuvre s’avèrent de plus en plus pertinentes.

 

Ainsi, l’utilisation d’isolants de façade ultra-stables tels que l’ETIXX37 et l’ETIXX31 apporte les garanties de fiabilité attendues par la maitrise d’ouvrage, mais offre également à l’entreprise l’opportunité d’exploiter au mieux les ressources de chaque chantier d’ITE.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager :

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

7
Mar
2022

Rénovation énergétique : opération « chantiers propres »

La rénovation thermique de l’enveloppe est désormais une technique courante. Sur le plan énergétique, nul doute que cette stratégie ait abouti à d’incontestables performances.

Lire l'article
7
Fév
2022

Quelle solutions pour rendre sa maison plus écolo ?

La maison individuelle fait parfois l’objet de débats sur son rapport à l’environnement. Mais la qualité écologique d’une construction est avant tout le résultat de pratiques concrètes : une bonne isolation reste le critère primordial d’un logement, quel que soit sa typologie.

Lire l'article
7
Jan
2022

Le patrimoine de la « reconstruction » : un cas d’école de la rénovation energétique

Certains patrimoines sont emblématiques d’une période. C’est le cas des immeubles de la Reconstruction qui ont marqué discrètement l’histoire des logements collectifs.

Lire l'article